top of page

3/ Recrutement : bien cerner le profil de la personne recherchée


🎯Pour ce faire, vous allez travailler en 3 temps :

Acte 1 : définir le minimum de connaissances à avoir. (le savoir)

La connaissance se rapporte à la capacité d'une personne à connaître et comprendre des concepts spécifiques. Quelqu'un peut savoir à quoi sert un outil ou avoir une compréhension de base d'un processus, mais il se peut qu'il ne sache pas comment appliquer ces connaissances de manière réelle et tangible.


Exemple : "je connais les tables de multiplication mais ne ne sais pas les appliquer dans mon quotidien professionnel"

"Je sais faire une règle de 3 mais je ne sais pas l’appliquer pour calculer une durée d’irrigation…"

C’est dans cette connaissance minimum à avoir pour un poste que prend parfois sa source d’un diplôme minimum demandé : bac +2/3 en…Il sera à même de garantir un niveau de connaissances acquises.

Acte 2 : définir les compétences à avoir pour prétendre au poste (savoir faire)

Le terme compétences fait référence à toutes les capacités développées par la formation ou par une expérience pratique. Une personne compétente peut appliquer ses connaissances et sa compréhension de manière démontrable. Le niveau de compétence se mesure.

On distingue les compétences techniques : conduire un tracteur, tailler une haie, longer un cheval , rédiger un compte rendu

mais aussi les compétences humaines : rédiger une note , conduire une réunion , communiquer à l’oral .


Le point commun de ces compétences est qu’elles peuvent s’acquérir par de la formation, et que tout un chacun peut progresser.

Acte 3 : identifier les talents indispensables qui serviront l’entreprise (les savoir être professionnels)

Dans les offres, je vois trop souvent une super liste de savoir-être professionnels qui n’ont pas de lien avec le poste.

Pour faire le bon choix de ces savoir-être professionnels, faites le chemin inverse et posez vous la question

"Mais qu’est ce qui pourrait faire capoter le poste ?"


Voilà ce que l'on m'a dit :

"L’absence de flexibilité pour un poste de tractoriste qui devra assurer les traitements phyto"

"L’absence de rigueur pour un agent administratif qui passe son temps à faire des vérifications"

"L'absence d'esprit scientifique pour un ingénieur de recherche"



En termes de rédaction, qu’est ce que cela peut donner ?


Le profil recherché (Pour un poste de soigneur d'équidés h/f)
-Sensibilité à la nature et aux animaux pour vous sentir à l’aise,
-Curiosité et ouverture d’esprit pour apprendre,
-Sens des responsabilités pour prendre les décisions qui s’imposent, y compris en cas d’absence des dirigeants
-Envie de vous investir pour faire progresser la structure,
-Sens du contact pour entretenir les meilleures relations possibles avec notre clientèle,
-Flexibilité pour vous adapter aux saisons, au climat, aux impondérables…

Ces compétences professionnelles sont en plus contextualisées pour permettre aux candidat-es de se projeter dans le poste.

Et on peut terminer par...


Vous connaissez les chevaux, l’élevage en général ? Une formation dans la filière hippique n’est pas forcément indispensable pour réussir dans ce poste.


Une fois que vous avez listé tout cela, comment allez vous les mesurer en entretien ?

  • par des quizz de connaissances (ou rédactions)

  • par des évaluations dans des situations de travail (compétences)

  • par des entretiens structuré (mesurer les compétences et le savoirs être professionnels)

Je vous en reparlerai plus en détail.



Alors, prêt-e à rédiger le profil de poste? à le rédiger pour qu'il soit complet, différenciant?

1 vue

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page